Accueil » Trouver une place en crèche : est-ce vraiment un parcours du combattant ?

Trouver une place en crèche : est-ce vraiment un parcours du combattant ?

Après le congé de maternité, le retour au travail est caractérisé par le placement de l’enfant en crèche. Si la liste d’attente est parfois longue, la recherche d’une place crèche est également compliquée. Alors, trouver une place en crèche est-il vraiment un parcours du combattant ?

Est-ce vraiment difficile de trouver une place en crèche ?

Certaines raisons sont à l’origine de la difficulté à trouver une place en crèche :

Une inégalité territoriale

L’emplacement des crèches en France est, à ce jour, inégalée. Dans les zones citadines, les crèches sont beaucoup plus nombreuses que dans les zones rurales. Les mamans dans ces zones sont donc desservies. A moins d’une crèche d’entreprise, les inégalités territoriales poussent certaines mères à abandonner l’activité professionnelle ou à trouver une autre alternative.

La raison de cette inégalité réside notamment dans les moyens économiques. Dans les petites communes par exemple, les frais liés à la crèche sont trop élevés pour les ménages.

Une admission plus favorisée pour les enfants nombreux

Selon les études réalisées par l’INSEE, il a été démontré que les familles ayant plusieurs bébés sont plus enclins à obtenir une place en crèche. Ce sont des familles qui ont essentiellement des jumeaux, des triplés ou plus de deux enfants. Cette étude a aussi démontré qu’un troisième enfant d’une même famille peut avoir plus facilement sa place en crèche que ses aînés. En cause, les responsables de la crèche veillent à ce que la maman garde son travail pour subvenir aux besoins de la famille.

Pourtant, à la base, les crèches ont été conçues pour permettre à toutes les mères de bénéficier d’une place en crèche notamment pour la monoparentalité.

Le mois de naissance de votre enfant

Même si cela paraît insensé, le mois de naissance de votre enfant joue un rôle important dans votre quête de place pour la crèche. Les enfants nés en milieu d’année seront plus favorisés. En effet, les places en crèche sont souvent libérées en fonction de l’entrée des plus grands en école.

Malgré une réunion régulière des commissions d’attributions, le fonctionnement de la crèche reste calé en fonction du passage des enfants à l’école.

Mais si ces aspects de l’attribution d’une place en crèche sont démotivants, vous pouvez toujours espérer d’obtenir une place.

Comment faire pour obtenir une place en crèche ?

Notamment pour votre premier enfant, une place en crèche est souvent compliquée. Néanmoins, vous pouvez toujours réussir avec ces quelques conseils :

Témoignez de votre motivation et de votre conviction

Une fois que vous avez déposé votre demande de place à la mairie, votre parcours de vrai combattant commence. Vous pouvez régulièrement passer un coup de fil pour demander où en est votre demande. Le mieux est de déposer votre dossier en avance pour avoir le temps de bien vous préparer.

Selon votre municipalité, les stratégies peuvent être différentes. Dès votre déposition de dossier, évaluez comment les responsables réagissent. Vous pouvez alors insister en appelant ou passer des coups de fil de temps à autre.

Si l’admission est refusée, vous pouvez toujours réessayer. Ce cas étant courant, baisser les bras est perçu comme un manque de motivation.

Pensez à d’autres alternatives

Même si la crèche du quartier est celle qui correspond le mieux à vos attentes, pensez toujours à une solution de rechange. Au cas où vous n’avez pas obtenu votre place, une seconde solution vous permettra de rebondir.

Les crèches privées

Il existe dans plusieurs régions des crèches associatives et privées. Ces établissements peuvent également accueillir vos enfants en toute sécurité et dans les normes établies. La qualification du personnel est surveillée et le coût et la tarification respectent aussi les normes.

Les crèches d’entreprises ou inter-entreprises

Avant de vous lancer dans la recherche d’une crèche de quartier, assurez-vous que votre entreprise possède une crèche. Cette option peut être très pratique car votre enfant sera à votre proximité. En alternative à la crèche d’entreprise, vous pouvez également vous renseigner sur les crèches inter-entreprises.